I/d. Résonateurs

 

 

 

D - Résonateurs

Une fois que l’air a traversé le larynx et fait vibrer les cordes vocales, il arrive au niveau des résonateurs. On appelle résonateurs les cavités que le son laryngé (qui vient du larynx) traverse avant d'arriver à l'air libre. On en distingue plusieurs:

  • le pharynx
  • la cavité nasale
  • la cavité buccale
  • la cavité labiale (lèvres).

Ces cavités sont de tailles variables. En effet leurs parois dépendent d’organes mobiles: ainsi, la taille de la cavité buccale change en fonction de la place de la langue dans la bouche et du maxillaire inférieur (os de la mâchoire), la cavité labiale en fonction de la place des lèvres, le pharynx en fonction des muscles du pharynx et la cavité nasale en fonction du voile du palais. Le maxillaire inférieur, permet d’agrandir la cavité buccale. La langue, constituée de nombreux muscles (17), possède une extrémité qui peut prendre de nombreuses positions différentes et a un rôle capital dans l’articulation des sons. Lors de la phonation elles servent en quelque sorte de “caisse de résonance” un peu comme une guitare sèche dont on ferait vibrer une corde. Traverser ces cavités permet au son d’acquérir sa particularité, son timbre. Chaque “caisse de résonance” est différente d’un individu à l’autre grâce à l’empreinte génétique et à l’éducation et la culture vocale. C’est-à-dire que nos résonateurs s’adaptent et se modifient en fonction de la façon dont nous parlons ou exerçons notre voix. Ainsi, chaque voix est unique et propre à chaque  personne.

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site